Page 14 - Coco TV Supplement Fête des Mères

14
d'amour
Une pincée
Imitons un peu
nos voisines
espagnoles
qui délaissent leur
cuisine le jour d
e la fête des Mères
et laissons aux
chérubins
et à leurs papas –
le soin de nous
concocter
un délicieux
repas de fête.
N
ombreux sont
les enfants
qui, tous les
ans, décident
d'aider leurs mamans en
cuisine.
Cette année,
proposons-leur de pousser
plus loin encore le concept
en les laissant préparer un
déjeuner de A à Z. Bien sûr,
les papas doivent jouer les
commis de cuisine et aider
leur marmaille à mener à
bien ce projet festin, en leur
proposant notamment des
recettes faciles et sans
danger…
L'entrée
On commence le repas par
une savoureuse boisson
fraîche à base de fruits
mixés. On laisse les enfants
choisir les fruits de leur
choix, en privilégiant les va-
riétés faciles à peler
(
oranges, bananes …) et l'on
confie aux papas le soin de
régler le mixeur pour que les
têtes blondes n'aient plus
qu'à appuyer sur le bouton.
Les enfants s'attelleront en-
suite à la préparation
d'amuse-bouches. Ils cou-
pent carottes, concombres et
surimi en bâtonnets pour les
déposer, débout, dans un bol
rempli de fromage blanc au-
quel ils ajoutent diverses
herbes (basilic, estragon,
persil). Attention à ne pas
avoir la main trop lourde
avec ces dernières…
Le plat
Pour amuser les enfants, on
choisit des plats gourmands
et d'apparence sympathique,
comme les hamburgers et
les brochettes. Pour ces der-
nières, on laisse les papas
faire cuire les morceaux de
viande que les petits pour-
ront ensuite enfiler sur des
piques à brochettes, en al-
ternant avec des morceaux
de poivrons de différentes
couleurs, de l'oignon et des
tomates cerise. Une salade
verte ou composée et des
chips accompagneront très
bien ce plat.
Le dessert
Impossible de passer à côté
de la pâtisserie. Gourmands,
les enfants voudront à tout
prix mettre la main à la
«
pâte » pour préparer de dé-
licieux desserts. Le tradition-
nel gâteau au yaourt est
certainement le plus acces-
sible aux têtes blondes.
On vide un yaourt nature
dans un saladier et l'on
conserve son pot pour s'en
servir de verre doseur.
On remplit trois fois de suite
ce pot de farine que l'on
ajoute au contenu.
De la même manière, on
ajoute deux pots de sucre.
On complète avec un demi-
pot d'huile.
On finit par un sachet de le-
vure chimique, un autre de
sucre vanillé, et deux œufs.
On mélange bien le tout et
l'on verse la pâte dans le
moule beurré. Papa n'a plus
ensuite qu'à arriver pour en-
fourner le gâteau pendant
trente minutes.
Pensez aussi à dresser la
table et à confectionner un
joli menu…
Touche finale
On peut ajouter des pommes, du
chocolat ou de la noix de coco
râpée à la pâte pour encore plus
de saveurs. Pour la touche finale,
les enfants doivent laisser libre
cours à leur imagination en déco-
rant le gâteau de vermicelles, de
chantilly, de glaçage, de Smar-
ties® et autres friandises. Pour-
quoi ne pas y écrire un joli mot
doux ? Un « Bonne fête Maman »
ou un « Je t'aime » font toujours
effet…